Qui sommes-nous ?

Cancer de la vessie traitement

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement Cancer de la vessie alternatif

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer de l’ovaire par les thérapies alternatives

Comment se déroule le traitement du cancer des ovaires chez nous

Les patients qui présentent un cancer des ovaires viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre le cancer des ovaires, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées du cancer des ovaires, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.

Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement contre le cancer des ovaires?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre le cancer des ovaires sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre le cancer des ovaires sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

La tumeur de l'ovaire également appelée cancer de l'ovaire est une maladie maligne des ovaires. Dans les premiers stades, la maladie évolue généralement sans symptôme. Par conséquent, le cancer de l'ovaire n’est souvent remarqué que quand il s'est déjà propagé dans le corps. En Europe, le cancer de l'ovaire est le sixième cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes.

Causes et risques

La cause exacte du cancer de l'ovaire n'est pas connue. Cependant, certains facteurs de risque qui favorisent le développement de ce cancer ont été identifiés.
En particulier entre 60 et 70 ans, les femmes n’ayant pas eu d’enfant sont sujettes au cancer de l'ovaire. Il a été également donné de constater que les femmes dans les familles desquelles des cancers comme celui du sein ou de l'utérus sont survenues sont plus souvent diagnostiqués d’un cancer de l'ovaire que les femmes n’ayant aucun cas de ce type de maladie dans leur famille. Par contre, l’hypothèse selon laquelle les habitudes alimentaires et le comportement des consommateurs ont un impact sur le développement du cancer de l'ovaire est controversée.

Symptômes

Le cancer de l'ovaire est l'un des cancers qui causent des symptômes jusqu'à la fin. Souvent, les femmes atteintes ressentent une sensation de pression dans l’estomac. Des nausées, une perte de poids, des indigestions et le gonflement de l'abdomen peuvent être des signes de la maladie. Dans les stades avancés de la maladie des douleurs dorsales peuvent également survenir. De même, les mictions peuvent devenir difficiles. Des saignements après la ménopause ou des saignements irréguliers peuvent aussi être un signe de cancer de l'ovaire, mais seulement dans de rares cas. Si les symptômes ci-dessus mentionnés persistent, un médecin doit toujours être consulté.

Diagnostic

L'échographie a grandement simplifié le diagnostic du cancer de l'ovaire. Avec l’utilisation des ultrasons, la taille des tumeurs et l'emplacement peuvent être identifiés avec précision. On peut ainsi détecter si le péritoine est déjà couvert par le cancer de l'ovaire et si une ascite s'est formée. Lors d’un examen pelvien, un durcissement des ovaires se fait sentir. Une tomographie de l'abdomen et du bassin ainsi que d'autres tests spéciaux de laboratoire peuvent également apporter des précisions.

Les thérapies conventionnelles

Si le cancer de l'ovaire est détecté tôt, les chances de guérison sont bonnes. Si possible, la tumeur doit être enlevée chirurgicalement. Si la tumeur peut être complètement enlevée par la chirurgie et si aucune cellule cancéreuse ne s’est propagée dans le corps, le patient est considéré comme guéri.

La chirurgie est généralement suivie d'une chimiothérapie, qui est un traitement avec des cytotoxines. Ceci est réalisé avec des pauses plusieurs fois.
Après le traitement, le patient doit aller se soumettre à des contrôles réguliers. S'il devait y avoir une récidive de cancer de l'ovaire ou dans le cas où des métastases se seraient formées, les mesures correctives nécessaires peuvent être prises. Une alimentation saine et équilibrée, ainsi qu’une bonne hygiène de vie sont certainement utiles.

Thérapies alternatives

Si cela est possible, le traitement médical classique doit toujours être combiné avec des thérapies alternatives pour accroître les chances de guérison.
De même, les patients qui souffrent d’un cancer de l'ovaire peuvent être traitées par l'hyperthermie. Il s'agit d'une méthode de thérapie par la fièvre. Dans l’hyperthermie locale, la tumeur et l’environnement tumoral sont portées à des températures allant jusqu'à 43°C. Par la fièvre et la chaleur, le système immunitaire et les défenses de l’organisme sont activées. En outre, les cellules cancéreuses peuvent être endommagées par la chaleur.

Aujourd’hui, la médecine est de plus en plus convaincue que l’effet de la chimiothérapie est amélioré avec ce traitement par la fièvre.
Le traitement de l'hyperthermie au Centre d'hyperthermie à Strasbourg (à la frontière avec la France) dans le cancer de l'ovaire est habituellement réalisé en association avec de fortes doses de vitamine C et des infusions de vitamine B 17.

Les patientes qui souffrent d’un cancer de l'ovaire ont souvent un niveau de vitamine C faible dans le sang et leur système immunitaire en est ainsi affaibli. Par la vitamine C, le système immunitaire est renforcé et les processus métaboliques sont stabilisés. Cela a un impact positif sur la lutte contre le cancer de l'ovaire. Les effets secondaires nocifs n’apparaissent presque jamais lorsque le traitement est effectué sous la surveillance d'un médecin expérimenté.

En outre, le traitement par perfusions de vitamine B17 est une thérapie du cancer très bien tolérée dans le cas d’un cancer de l'ovaire. Le but du traitement est d'empoisonner les cellules cancéreuses sans effets secondaires. Le traitement doit toujours être supervisé par un médecin expérimenté.

Pour les cas de cancer de l'ovaire, la thérapie par le gui s'est également avérée très efficace. Le traitement de gui active les défenses immunitaires et renforce l’organisme. On peut également inhiber la croissance de la tumeur.